Alpine Pearls  ⁄  Actualités  ⁄  News/Blog

Nouveau aux Diablerets: Le Guichet du Terroir

Bonjour Catherine Sthioul-Cossy et Françoise Dutoit, vous êtes les fondatrices du Guichet du Terroir, aux Diablerets. De quelle sorte de commerce s’agit-il ?
- Le Guichet du Terroir est né  suite à  la décision de la société TPC qui  exploite la ligne du train ASD, (Aigle, Sépey, Diablerets) de fermer le guichet et le bureau du chef de gare et de les remplacer par un automate à l'extérieur. L’émotion a été vive dans la population ainsi qu’à la Municipalité. Un groupe de travail a été créé afin de trouver une solution. Françoise était alors Municipale de la mobilité et de la durabilité. Elle a trouvé que la réhabilitation de la gare en Guichet du Terroir collait parfaitement à l'esprit « Perle des Alpes ». Elle a alors contacté Catherine qui a tout de suite fait part de son enthousiasme


Comment ont réagis les différents intervenants ?
- Les TPC et la Municipalité ont adhérés assez vite au projet. Les TPC ont contribués de manière importante non pas dans sa conception mais dans sa réalisation. Sans eux, ce projet serait mort-né

Comment s’articule ce concept ?
- Il est composé en 3 parties :

1 - Un guichet qui délivre les titres de transports, donne des informations, sert de consigne et de salle d’attente. C’est également un point I-informations  pour l’office du tourisme

2 -  Une maison du terroir, qui est une vitrine réunissant tous les savoirs faire locaux et régionaux. On y trouve de nombreuses spécialités confectionnées par nos fournisseurs.
Du fromage,  des yoghourts à base de lait de brebis,  des pâtés, des saucisses sèches.   Des tisanes, des confitures, du miel,  des sirops, des bières locales,  en passant par des huiles essentielles,      etc. nous avons plus de 50 articles. Nous avons également de l’artisanat avec des découpages traditionnels, sculptures sur bois, broderie, poterie, travaux de couture, confections de sacs et d’articles pour bébés, cartes postales artisanales etc.Tout ce panel s’enrichit presque chaque semaine d’une nouvelle spécialité que nous recherchons ou qui nous est proposée spontanément. Nous sommes très rigoureuses sur la qualité du produit, son originalité et le fait qu’il ne concurrence pas les autres commerces locaux. Nous sommes heureuses de  les représenter et d'avoir créé une plaque tournante qui redirige les différentes demandes.

3 - Un Take-Away et petit bistrot  qui offre une petite restauration, soupes, salades, sandwichs, tartes maison etc à consommer sur place ou à emporter. A cet effet, nous avons à disposition un espace  cosy et chaleureux. Venez donc y déguster un bon café, une tisane un jus de fruits frais, en toute convivialité ! Tous nos produits sont garantis  kilomètre 0  et acheté dans un esprit équitable.
Nous soutenons également quelques produits  équitables qui proposent de  reverser à des œuvres ou mouvements solidaires tout ou une partie des bénéfices. Nous ne prenons aucune marge sur les ventes.

Notre magasin est en constante évolution et l’esprit qui y règne est très apprécié autant des touristes que de la population. En été, nous proposons à la location un véhicule électrique qui permet de garantir le dernier kilomètre.

Est-ce possible de vivre de ce commerce ?
- Nous l’exploitons à deux associées, à titre strictement privé (d’ailleurs Françoise a quitté  la Municipalité fin février) et avons engagé 2 extras. Nous ne pouvons pas encore sortir de salaire complet  pour nous mais pouvons régler nos extras, donc cela a créé deux postes de travail à temps partiel. Nous avons toutes deux une autre activité à côté mais nous espérons à moyen terme pouvoir nous investir complétement dans ce bel endroit que nous sommes fières et heureuses d'avoir réaliser.
- Un loyer réduit, demandé par les TPC en échange du service du guichet,  nous donne un peu d’oxygène par contre, bien que nous soyons la maison du terroir de la commune, touchons pas de subventions de sa part.

Merci pour l'interview!